Le premier piano acoustique augmenté.


Vous découvrez ici le piano réunissant deux grands maîtres de la musique Française ; l’un dans le domaine acoustique (Pleyel), l’autre dans le numérique (Devialet). Le but ? Offrir le meilleur son possible qu’un pianiste puisse avoir.

En mélangeant le meilleur de l’acoustique et du numérique, une profondeur et puissance sonore jamais experimentée apparaît ici. Le piano se compose d’une gigantesque table d’harmonie et d’un cadre de piano de concert à queue positionné à la verticale. Le tout est complété de trois enceintes Devialet afin de venir augmenter et modifier la sonorité du piano.

Premier aperçu



Une piano à queue dans un piano droit


Pourquoi un tel choix ?

Les pianos de concert à queue, qui incarnent aujourd'hui l'excellence du piano, sont conçus pour optimiser le confort du public. Le piano est orienté de manière à projeter le son loin dans la salle. Cependant, cette disposition laisse le musicien à l'écart, loin des cordes de son instrument, l'empêchant de bénéficier pleinement de sa puissance et de sa qualité.

Pour remédier à cela, l'idée a été de prendre un piano à queue, de le verticaliser, et de le faire tenir dans un espace similaire à celui d'un piano droit. Ainsi, le musicien se retrouve face aux cordes et à la table d'harmonie, ce qui lui permet de profiter pleinement de son instrument.

La forme du piano a été largement déterminée par la nécessité de repositionner le cadre et les cordes, afin d'accommoder des cordes de même longueur que celles d'un piano à queue. La face avant supérieure est entièrement faite de tissu acoustique pour maximiser la transmission du son ; de même, l'arrière du piano est conçu pour permettre à la table d'harmonie de "respirer" et éviter d'emprisonner le son.

Une technologie de pointe



Comment mêler le meilleur de l’acoustique et du numérique ? Telle est la question qui s’est posée pour ce projet. L’acoustique possède une qualité et une texture que ne peut atteindre le numérique, et ce dernier possède une puissance et une flexibilité inédite.

Le système “push-push” de Devialet à été intégré à la table d’harmonie du piano : ce dernier permet de créer une puissance sonore allant jusqu’à 108dB par enceinte tout en ne créant aucune vibration. Il n’interfère alors pas du tout avec la table d’harmonie et peu ajouter des effets au son du piano en passant par dessus sans pour autant créer de larsen.

L’idée est alors de pouvoir venir “augmenter” le son créé par le piano même. Ajouter des basses ultra graves là où elles peuvent parfois manquer, ou réhausser les aïgus pour obtenir un son cristalin ; il devient alors possible de passer d’un piano droit à un piano de concert ou de saloon juste en modifiant sa sonorité mais en gardant le son “original” créé par les cordes du piano. Augmenter veut ici également dire ajouter des effets qui ne sont normalement pas présents, comme de la réverbération, du delay, du chorus etc... ce sont tout autant de possibilité qui sont ajoutées au piano.